Les kératoses actiniques, tout ce qu’il faut savoir

- - Bien-être

Les kératoses actiniques, aussi connues sous le nom de kératoses solaires, sont des plaques rugueuses sur la peau. Il s’agit de dommages causés par des années d’exposition au soleil.

Ils ne constituent généralement pas un problème grave et peuvent disparaître d’eux-mêmes, mais il est important de les faire examiner car ils peuvent se transformer en cancer de la peau.

Symptômes des kératoses actiniques

Les kératoses actiniques apparaissent habituellement sur la peau exposée au soleil. On les retrouve essentiellement sur la figure, les avant-bras, les mains, le cuir chevelu, les oreilles et les bas des jambes.

Les plaques peuvent être :

  • rouge, rose, brun ou de la même couleur que la peau ;
  • rugueux ou écailleux (comme le papier de verre) ;
  • à plat ou en saillie sur la peau (comme les verrues) ;
  • de quelques millimètres à quelques centimètres de diamètre ;
  • douloureuses ou provoquant des démangeaisons.

Quand consulter votre médecin ?

Dans les cas suivants, il vous est recommandé de consulter votre médecin généraliste :

  • une croissance inhabituelle sur votre peau ;
  • une plaque ou une bosse sur votre peau qui grossit rapidement, qui commence à faire mal ou à saigner ;
  • vous avez déjà eu des kératoses actiniques et pensez que de nouvelles plaques se sont formées.

Il n’est pas évident de diagnostiquer soi-même les kératoses actiniques. En effet, les plaques peuvent ressembler à d’autres affections comme les verrues ou le cancer de la peau.

D’une manière générale, votre médecin généraliste peut vous apporter confirmation. S’il n’est pas sûr de son diagnostic, il peut vous référer à un spécialiste de la peau.

Traitements des kératoses actiniques

En vous rendant chez votre médecin généraliste, parfois, il peut simplement vous suggérer de vérifier les plaques régulièrement et de revenir si elles commencent à grandir rapidement, ou à saigner.

Si les plaques vous causent certains problèmes (si elles sont inesthétiques ou douloureuses par exemple), ou si votre médecin craint qu’elles ne se transforment en cancer, il peut vous suggérer des traitements comme :

  • certaines crèmes ou gels (sur ordonnance) ;
  • la congélation des plaques (cryothérapie) : celles-ci se transforment en cloques et tombent au bout de quelques semaines ;
  • le curetage : c’est le fait de gratter les plaques à l’aide d’une curette, sous anesthésie locale ;
  • la thérapie photodynamique (TPD) : une crème spéciale est appliquée sur les plaques et une lumière y est projetée pour tuer les cellules inhabituelles ;
  • le fait de découper les plaques avec un scalpel, sous anesthésie locale.

Le choix du traitement doit prendre en compte le nombre de plaques, leur emplacement et leur apparence. Par ailleurs, vous pouvez vous renseigner sur les avantages et les risques (les effets secondaires, les cicatrices…) de chaque option.

Comment prendre soin de votre peau si vous avez des kératoses actiniques ?

Si vous avez des kératoses actiniques, il est très important de protéger votre peau du soleil. Cela peut réduire le risque d’apparition d’un plus grand nombre de plaques et/ou de cancer de la peau.

Pour vous protéger du soleil :

  • couvrez la peau affectée de vêtements ou d’un chapeau, essentiellement pendant la période estivale ;
  • appliquez un écran solaire avec un facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 15, avant de vous exposer au soleil ;
  • essayez de rester à l’intérieur ou à l’ombre lorsque le soleil est à son plus fort (entre 11h et 15h).

Il peut également être utile d’appliquer des crèmes hydratantes (émollients) sur votre peau et ce, tous les jours, pour éviter qu’elle ne devienne trop sèche.

Risque de cancer et kératoses actiniques

S’ils sont traités, il y a peu de chances que les kératoses actiniques se transforment en cancer.

Toutefois, vous êtes plus à risque si vous avez un grand nombre de plaques pendant une longue période.

Les études menées sur cette affection ont démontré que les personnes ayant plusieurs plaques ont environ 1 chance sur 10 d’avoir un cancer de la peau dans les 10 ans qui suivent l’apparition des premières plaques.

Les signes qu’une plaque s’est transformée en cancer peuvent être :

  • sa croissance rapide,
  • de la douleur,
  • un saignement.

Consultez votre médecin si vous présentez ces symptômes ou si vous avez de nouvelles plaques sur votre peau.

Le cancer de la peau peut généralement être traité s’il est détecté à un stade précoce.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *